My own Korea Herald

Le retour à un rythme de vie normal implique quelques réajustements. Un de ces derniers est la lecture régulière de la presse coréenne, cabinet d’avocats oblige.

Alors je me suis dit, pourquoi ne pas partager cela avec vous? Je suis sûre qu’il y a des français qui aimeraient discuter et débattre de ce qui se passe en Corée. Cela changera un peu du côté bisounours de la K-pop, sur laquelle je compte bien écrire quand même. Tout est question de balance, je crois avoir déjà écrit à ce propos.

Pour inaugurer cette nouvelle catégorie, quoi de mieux qu’un projet de loi du Grand National Party (le parti conservateur de la Corée) ? Je peux voir les sourires ravis d’ici! ^^

Ainsi donc, le GNP à proposé que les généreux donateurs soient en retour aidés par le Gouvernement quand ils font face à des difficultés financières. En effet, personne n’est à l’abri d’un changement de situation drastique.

Apparemment, l’aide financière n’interviendra qu’à partir du moment ou les donateurs seront en retraite. Le Gouvernement interviendra alors comme une sorte de complémentaire (il faut savoir que le système Coréen est basé sur celui des Etat-Unis, et non le nôtre), qui pourra prendre la forme d’un revenu mensuel, couvrir les dépenses médicales ou encore les frais de décès. Cette aide sera accordé aux personnes ayant donné au moins 3 billions de won (environ 2 millions d’euros).

Cette proposition est un bon début, même si le nombre de personnes concernées n’est pas très important. Il faut savoir qu’en Corée les donations ne sont pas courantes. Dans nos contrées occidentales, il n’est pas rare que la recherche médicale, un musée ou des fondations soient financées par de généreux philanthropes.Et chez nous, toute la population participe, comme à travers le Téléthon.

Il faut dire que par chez nous, les donations sont plutôt encouragées (déductions d’impôts notamment), alors qu’en Corée elles sont plutôt découragées. Le taux des taxes est faramineux, pouvant atteindre 60% sur les héritages et cadeaux…..Il n’y a que personnes dotées d’un capital conséquent qui peuvent se permettre de donner, d’où les buildings Samsung et LG à la Korea University, par exemple. Cet état de fait est tellement encré dans les mentalités coréennes, que même si les taxes étaient totalement abrogées, les gens continueraient à penser que les donations doivent être faites par les « riches ».

Cela entraîne donc le besoin de changer les mentalités, en même temps que celui de diminuer les taxes. Et nous savons tous que baisser les taxes n’est pas chose facile….Le GNP à donc décider de promouvoir les donations à travers cette proposition de loi.

Il lui reste encore à être approuvée, mais on peut déjà apprécier la volonté de vouloir faire changer les choses. Il est important d’informer les gens sur le rôle que peuvent jouer les donations et de valoriser le rôle des donateurs. Jouer sur le côté civique de la chose pourrait aussi être une bonne approche, quand l’on connaît le nationalisme Coréen.

Pour l’instant, le Gouvernement joue sur le nerf de la guerre coréen, les stars. Il a notamment mis en avant le chanteur pop Kim Jang-Hoon , qui à donné aux alentours de 8 billions de won (environ 7 millions d’euros) jusqu’à présent, et qui vit dans un petit appartement en location.

Connaissant l’influence des Idols au Pays du Matin Calme, cela pourrait faire des émules. Malheureusement, je crains que ces initiatives ne soient largement freinées par les taxes faramineuses. Mais il faut bien un premier pas, non?

xoxo J.

Publicités