KATSU ISHIDA: Art Traditionnel Japonais Contemporain/ Contemporary Traditional Japanese Art

(english version at the bottom)

Ce post marque le premier post bilingue! ^^ Il est aussi un retour à du contenu plus intéressant pour vous que le message précédent…quoiqu’un peu lié.

Alors pourquoi des posts à la fois en français et en anglais? Tout simplement pour permettre à plus de monde de les lire et aussi pour m’entraîner à écrire en anglais ^^

Dans cette période incertaine, j’avais décidé d’aller dans un endroit ou j’étais sûre de me sentir bien: Insadong. Bien décidée à faire le tour des Galeries et découvrir de nouveaux artistes.

Musiciens de rue/ Street musicians

Je ne fût pas déçue!

Le premier artiste que j’ai découvert, Katsuda Ishida, est donc Japonais. Si je n’ai pas aimé l’ensemble de ses œuvres, certaines m’ont vraiment marquées.

Celle de gauche sur la photo suivante en fait partie.

Quelques toiles de Katsuda Ishida/ Katsuda Ishida’s paintings

Après avoir discuté un bon moment avec l’artiste et sa traductrice (il parle Japonais et Anglais), j’ai appris beaucoup de chose de cet homme au parcours atypique. Tout d’abord, il a étudié le Droit à l’Université de Kyoto….Je ne crois pas au destin, mais avouez quand même qu’au moment précis ou je me demande qu’elle est vraiment ma voie et ou je décide d’aller prendre l’air pour essayer d’y voir plus clair, c’est quand même une drôle de coïncidence! Sauf que moi je n veux pas devenir artiste, mais bon….

Avant de devenir peintre, Monsieur Ishida fut designer (il est ami avec Shu Uemura et le designer de Comme des Garçons) et il collectionne des objets d’art, principalement asiatiques.

Apparemment, il n’a commencé à peindre que deux ans auparavant, ses toiles commençant à être reconnues à peine huit mois après ses débuts. Comme il tient à le souligner, son art n’est pas emprunt d’influences occidentales, mais est l’évolution contemporaine de l’art traditionnel Japonnais.

Une autre particularité de ses œuvres, c’est le bas prix des matériaux qu’il utilise. Il fabrique lui-même son papier dans sa résidence/hôtel Népalienne, et utilise des flacons d’encre à 1 dollar. Comme il le dit, ce n’est pas le prix des matériaux utilisés qui détermine la qualité d’une œuvre.

Ma peinture préférée est la suivante:

Avec Monsieur Ishida qui a gentiment accepté de prendre la pose/ With Mister Ishida who nicely accepted to take a picture

La toile représente le Mont Fuji. J’aime le mélange de calme et d’énergie qui se dégagent de cette œuvre.  Le papier fait partie intégrante de l’oeuvre, et apporte une touche délicate de matière. Je la verrait très bien dans mon salon, mais apparemment, ce n’est pas le cas de la femme et de la fille de Monsieur Ishida, qui ne veulent pas de ses toiles dans la maison ^^

Il y a aussi des sortes de mini œuvres, de la taille d’une carte à jouer, toujours sur le même support et la plupart réalisées à l’encre, mais une, semblant être réalisée au stylo à vraiment attirée mon attention: le visage d’une femme aux yeux proéminents et  à la chevelure très Hermionesque ^^

Ce fut vraiment intéressant et amusant de discuter avec lui et j’ai même eu droit à une  de ses mini-oeuvres avant de partir. Inutile de vous dire que je lui en suit très reconnaissante.

Pour celles et ceux qui sont sur Séoul en ce moment, l’exposition se déroule jusqu’à Lundi au Gana Art Space (qui fait partie du Insa Art Center).

Allez voir ici pour voir comment vous y rendre: Gana Art Space

Je vous laisse aussi l’adresse de son site web: Katsu Ishida

English version:

Welcome to all the English-speaking people who will pass by this blog! Starting from this post, you will be able to fully understand what I am writing about! Well, hopefully… ^^

Few days ago, I went to Insadong, one of my favorite places in Seoul to go for a little Art fix ^^ My first stop was at the Gana Art Space, to discover Katsu Ishida’s exhibition.

As you may tell by his name, he is Japanese, and he defines his Art as « Contemporary, Traditional Japanese Art ». Seems like it suits it well.

After chatting together, I learned some interesting facts ^^ First of all, Mister Ishida graduated from Kyoto University, in Law……As I am myself currently wondering if I have chosen the right path (I am a Law student), it was quite a coincidence! ^^

He then became a fashion designer (he is friend with Shu Uemura and the designer of « Comme des Garçons ») and started to paint two years ago. Only eight monts after he started to paint, his work started to became recognized.

If I was not moved by all his paintings, some of them made up for the others. Especially the one on the left in the first picture, and the Fuji montain, in the second one. I don’t really know how to explain what I like in the first one. It’s more that whenever I look at it, I feel attracted to it.

For the second one, I like the mix of peace and energy that I feel when I look at it. The support of the painting is paper, made by the artist himself. The paper is really an important part of the paintings, adding a subtle touch of « material ». I would definitively be ok to hang it in my living room, but apparently, it’s not the case of Mister Ishida’s wife and daughter: none of his paintings are allowed in the House ^^

There were also some « playing card format » drawings, and I was really attracted by one of them, apparently made with a ballpoint pen: it’s a girl face, with really big eyes and hair looking like Hermione’s ^^

As Mister Ishida says himself: his work is not influenced by western one, but is the natural evolution of the traditional Japanese art. He also stressed the point that all his paintings are made with little cost. As I said, he make his own paper in his home/hotel in Nepal, and he uses 1 dollar ink bottles.

As he stated, it’s not because you use expensive materials that you’re going to make a good work.

It was really interesting and quite fun to talk with him ^^ I was really surprised when he handed me one « playing card format » drawing from a kind of shed. No need to say that I can’t thank him enough.

For those of you who are actually in Seoul, the exhibition is running until tomorrow, at the Gana Art Space.

Follow the link to find the directions : Gana Art Space

I also give you his website: Katsu Ishida

xoxo

J.

Publicités