Film Review: Troubleshooter (해결사)

Un thriller mêlant comédie et action, voila la recette de Troubleshooter, premier film du réalisateur Kwon Hyeok-Jae. Et elle marche étonnamment plutôt bien! Il faut dire que le film tient plus du film d’action que du thriller et que les passages plus légers contrebalancent assez efficacement l’ambiance générale plus sérieuse.

On se retrouve donc à suivre Kang Tae-Sik (joué par Sol Kyung-Goo, qui à joué dans « No mercy » et « Voice of a murderer », notamment), ex-policier qui s’est reconvertit en détective privé… Alors qu’il est sur une affaire (prouver l’infidélité d’un mari), il se fait piéger, et se retrouve suspect numéro 1 d’un meurtre. Meurtre dont il connaît et la victime et le vrai meurtrier….

Si il veut s’en sortir, il va devoir exécuter ce que lui demande son mystérieux commanditaire…..

Le film se déroule sans un moment de répit et avec des personnages plutôt hauts en couleurs. Kang travaille notamment avec Ku Bon-Chi (joué par Park Young-Seo) un petit génie de la technologie, qui m’a fait sourire à chacune de ses apparitions à l’écran! ^^

Les deux policiers de la police locale, Sang-Chul (joué par Oh Dal-SU. Cet homme à pratiquement joué dans tous les films que j’aime, à savoir: A Bittersweet life, Thirst, I am a cybord but that’s ok, Sympathy for Lady vengeance, Le bon, la brute et le cinglé et également dans Old Boy) et Jong-Kyu (joué par Song Sae-Byeok, qui a joué dans « Mother ») sont également d’agréables personnages, pas si secondaires que cela. Le premier étant le boss du second, leur relation apporte souvent sourires et légèreté au film.

Petite mention spéciale à Choi Ji-Ho, qui joue du côté des méchants: en le voyant, avec son costume noir et ses lunettes de soleil, je me suis dit: « Tiens, c’est marrant, on dirait exactement Chikage dans Antique Bakery (film avec Kim Jae-Wook)! »

Et bien c’est normal, puisque c’est lui! ^^

Lee Song-Min joue quant à lui un ancien avocat, Yun Dae-Hee, au combien trouillard et qui se retrouve malgré lui à devoir passer quelques temps aux côtés de Kang (lui aussi fait partie du passé de Kang). Il est à l’origine d’un revirement de situation un poil surjoué, mais bien trouvé.

C’est un peu ce que je reprocherais au film. Il y a de très bonnes idées pour intégrer des éléments comiques dans le film, mais ils sont parfois un peu trop exagéré, un peu trop surjoué, pour être complètement appréciés par le spectateur.

Il serait par contre faux de penser que le film est une comédie. Les événements sont liés à des élections qui arrivent (corruption, encore et toujours) et au meurtre de la femme de Kang par un psychopathe, des années plus tôt, et certaines scènes rappellent bien la dimension thriller du film.

Cependant, je dois dire que personnellement, c’est la dimension comique et divertissante du film que je retiens. Même si le principal antagoniste du film fait clairement preuve d’un manque total de remords ou de morale et que le psychopathe à vraiment la tête de l’emploi, le côté noir du film n’est pas si noir que cela.

Peut-être et même sûrement, parce que je trouve l’idée de mélanger les genres très bonne et que dans l’ensemble, c’est réussit. D’autant plus que la réalisation du film est un sans faute. Les images sont belles, ont a l’habitude ^^, mais l’allure folle à laquelle se déroule film est superbement rendue par les mouvements de caméra, qui sont loin du certain conventionnalisme auquel l’on est habitués.

Les scènes d’action et de course-poursuite sont donc très dynamiques et très bien rendues, même si là aussi, on regrettera de temps en temps que ce soit un peu trop « trop », justement.

Au final, une très bonne surprise et un très bon divertissement. Et si il s’avère vrai que ce film est le premier de Kwon Hyeok-Jae, j’ai hâte de voir ce qu’il produira par la suite.

xoxo.

J.

Publicités