De retour en France pour quelques vacances

Me voici de retour sur la toile, ayant enfin pu me connecter à internet. Apparemment, ni mon ordinateur ni mon galaxy player ne veulent se connecter au réseau vendéen et ma grand-mère n’a pas internet du tout. Et puis il faut dire que depuis toujours, un phénomène quelque peu bizarre se produit quand je rentre chez mes parents.

Quand je suis chez moi, la première chose que je fais quand je me lève, c’est sortir mon ordinateur de son état de veille…..Je regarde mes mails régulièrement et je squatte Facebook. Mais quand je rentre chez mes parents, je ne ressens aucun besoin d’être connectée. Je peux donc passer une semaine sans internet sans problème. Pouvoir faire une pause, me ressourcer et, il faut bien le dire, me faire chouchouter par Maman, cela fait un bien fou! De quoi recharger les batteries.

De passage à Angers chez mon Père, je profite donc de pouvoir me connecter à internet pour enfin poster sur mon blog.

Évidemment, mon voyage Séoul-Paris ne s’est pas déroulé comme prévu initialement…^^

Sur la route de l’aéroport

Je devais au départ faire une escale de 6h55 à Shanghai, escale qui au final a duré 10h55………Mon avion à été retardé à cause de mauvaises conditions météorologiques. Alors, oui, bien sûr que je préfère tourner en rond dans un aéroport minuscule plutôt que de risquer de voler dans des conditions difficiles. Mais quoi qu’il en soit, tourner en rond pendant plus de 10h, c’est long. Surtout que pendant 4h, nous étions dans l’avion, à attendre l’autorisation de décoller. Pour passer le temps, j’ai manger des ramen au Kimchi. Rien de tel qu’un bon petit plat bien de chez nous pour se changer les idées ^^ Et puis je n’ai pas pu résister à l’appel des Poki au litchi, directement importés du Japon. Un vrai délice!

Toujours sur la route vers l’aéroport

Le vol en lui même s’est plutôt bien déroulé, à part les turbulences bien marquées et la nourriture, mais bon, on s’habitue. Le problème c’est qu’avec 4h de retard, j’ai manqué le train que je devais prendre à Charles de Gaulle. Je devais également prévenir mes parents, qui, d’après mes calculs, devaient être sur le point de quitte la maison pour aller me chercher à la gare de Nantes. Gare ou j’étais loin de me trouver, comme vous l’avez compris. J’ai donc été acheter une carte téléphonique, mais ne me souvenais d’aucun numéro de téléphone………J’ai testé un numéro que je pensais être celui du portable de ma Mère, et en effet c’était le bon! Mais personne n’ayant décroché, j’ai juste pu laisser un message. J’imaginais qu’ils étaient déjà sur la route, maman ayant laissé son portable à la maison….J’allais me résigner à une longue, très longue journée, quand je me suis souvenu du cadeau qu’ Haewon, une amie coréenne, m’avait offert en rentrant des Etats-Unis: un porte étiquette Bob l’Eponge pour ma valise! Alors oui, l’objet en lui même est super, mais j’avais surtout noté dessus l’adresse de mes parents avec le numéro de téléphone!

J’ai donc retenté ma chance, cette fois avec succès. J’aurais appelé 5 minutes plus tard, il n’y aurait eu personne à la maison….J’ai donc prévenu mes parents du changement de programme, et j’ai attendu encore une heure avant de pouvoir prendre un train. Au point ou j’en étais…..

Quand j’ai enfin posé ma valise dans ma chambre, j’en était à 35 heures de voyage……..Fatiguée, mais je n’ai toujours pas expérimenté de décalage horaire. Pas de problème non plus pour me réadapter à la vie française. C’est comme si j’étais partie hier.

Et puis il faut dire que la Corée m’accompagne ou que je sois. Non, non, pas seulement dans mon coeur, au sens littéral également ^^ La preuve avec ce serre-tête, acheté dans une petite ville vendéenne.

J’ai également été passer quelques jours au bord de la mer, chez ma grand-mère. Le temps pluvieux et venteux n’était pas des plus idéal, mais quand vous marchez le long de la mer, le temps n’est pas ce qui compte le plus.

Rentrer à la maison signifie aussi retrouver les animaux. Si Véga, notre chienne, montre sa joie, il en va différemment pour Chagall, notre chat. Comme d’habitude, Monsieur Maou se la joue indifférent. Mais depuis quelques temps, il vient dormir avec moi le matin et passe l’après-midi sur mon lit, au milieu des affaires qui attendent d’entrer dans ma valise, ou carrément dans ma valise……Oui, Maou sait se faire plaisir. Mais il s’est caché pour la photo, apparemment, l’appareil fait trop de bruit et perturbe sa sieste….^^

Comme vous pouvez le constater, je passe de bons moments en France. Mais tout séjour à une fin, et il va être temps que j’arrive à finir ma valise. Comme toujours, j’ai envie de ramener trois fois trop de choses, et comme toujours, il va falloir que je trie encore.

Mais j’y arriverais! ^^ Après tout, entre deux siestes, Maou veille!

xoxo.

J.

Publicités