Apprendre le coréen en s’amusant

Pour être plus exacte, j’aurais dû intituler ce post: Apprendre le coréen en se divertissant. Si,si, nuance il y a ^^

Comme beaucoup de personnes qui s’intéressent à la Corée, ou qui y vive, j’aime regarder des Dramas. Vous savez, ces feuilletons  qui rassemblent petits et grands dans le salon, autour de la tv. Et pour cause, contrairement à ce que beaucoup peuvent penser, il y a des dramas pour tous les goûts! Du drama historique au drama d’espionnage en passant par le sempiternel drama à l’eau de rose.

C’est ce dernier genre que les gens retiennent en général, et qui les amène à généraliser et à ne pas s’intéresser au vaste monde des dramas. Regardez IRIS et revenez me dire que la Corée ne fait que des dramas à la guimauve! Non mais… ^^

Bref, l’objet de ce post est tout autre et concerne comme vos l’avez deviné, l’apprentissage du coréen. Souvent, l’apprentissage d’une langue, cela ressemble à ça:

Des livres de grammaire, de vocabulaire et des méthodes d’apprentissages. Alors certes, ces livres sont indispensables et nécessaires. En fait, je dirais que c’est surtout un bon livre de grammaire et un bon dico qu’il vous faut absolument. Après, il y a des ressources diverses et variées pour apprendre du vocabulaire et écouter comment parle un coréen dans la vraie vie.Donc, certes indispensables, mais il faut l’avouer, parfois rébarbatif et souvent ennuyant.

Et c’est là, oui, ici même, que rentre en jeu les dramas. Alors oui, vous pouvez les regardez. Mais si vous n’avez pas un niveau déjà un peu avancé, vous allez certes distinguer des phrases, mais pas toujours les plus utiles. Cela dit, c’est un très bon exercice pour votre oreille, et si vous regardez régulièrement les mêmes épisodes, vous serez étonnés de voir que vous comprenez de mieux en mieux.

Vous allez me demander ce que vous allez en faire, de vos dramas, si vous ne les regardez pas. Et bien c’est simple: lisez-les! ^^ Les coréens ont eu cette bonne idée de transposer les dramas en roman-photo ^^ Pour une fois que le business vous permet d’apprendre le coréen de façon plus ludique, profitez-en!

Quand apprendre des règles de grammaire ou des phrases-exemples qui ne vous serviront jamais commence à vous sortir par les yeux, c’est une très bonne alternative. Pour peu que vous n’ayez pas vu le drama en question, les images vous aident grandement à suivre. De plus, il n’y a que les dialogues d’écrit, ce qui facilite la lecture par rapport à un vrai livre.

C’est aussi un bon moyen de replonger dans une scène en particulier. En ayant déjà vu le drama et avec les images, vous devriez pouvoir saisir le sens de la plupart des mots sans dictionnaire (si bien sûr vous avez déjà quelques heures..hum..hum…de coréen derrière vous). Il faut que cela reste une lecture plaisir. Si vous ne connaissez pas un mot et que le contexte ne vous aide pas, passez. Vous le lirez peut-être ailleurs et vous vous en souviendrez quand vous relirez le roman-photo. Cela vaut pour tous les supports. Il n’y a pas que le bachotage pur et dur de mots de vocabulaire qui marche, au contraire. C’est plutôt le nombre de fois auquel vous allez être exposé au mot qui va vous aider à le fixer sans trop d’efforts. Vous pouvez avoir appris un mot en le lisant, vous ne le reconnaîtrez pas forcément en l’entendant (noyer dans une phrase, ce n’est pas forcément facile) mais plus vous le rencontrerez, plus vous vous en souviendrez. Laisser le coréen venir à vous de temps en temps, ça fait du bien.

Et après le roman-photo, vous pourrez passer au livre adapté d’un drama, ou inversement ^^ Le niveau est plus avancé, étant donné que le style de l’écriture est beaucoup plus formel. Pour ma part, celui-ci est encore trop difficile pour que je puisse le lire avec plaisir (c’est à dire sans ouvrir mon dictionnaire tous les deux mots…….).

D’autant plus que si j’ai vu le drama, je ne m’en souviens pas dans les détails. Par contre, j’ai commencé Harry Potter et le niveau est plus accessible. Le fait d’avoir lu et relu les livres en français et en anglais et d’avoir vu les films fait qu’il m’est beaucoup plus facile de saisir le contexte de certains mots et de remettre en ordre les phrases ^^ Il y a juste ce qu’il faut de difficulté et d’ouverture de dictionnaire ^^

Sinon, dans le même ordre d’idée que les roman-photo, il y a les mangas (japonais) et/ou manhwas (coréens). Alors oui, on aime ou on n’aime pas, mais on est en Asie tout de même ^^ Le plus: il y a tous les genres, tous les styles, des images et que des dialogues. C’est super pour côtoyer un coréen plus naturel, plus contemporain, plus familier aussi. La aussi, si vous avez lu des mangas en version française, il vous sera plus facile de vous lancer. Etant donné qu’en france on a les mangas bien après leur sortie au Japon et les manhwas bien après leur sortie en Corée, il n’y aura pas de problème pour trouver votre série préférée. D’autant plus qu’ici, c’est moitié prix! ^^ La dernière fois que je suis sortie du Kyobo bookstore avec 6 mangas pour environ 18 euros, j’ai ressenti la satisfaction de la bonne affaire ^^Moi qui avait quasiment arrêté les mangas en france à cause du prix de ces petites bêtes, je peux enfin m’y remettre. D’autant plus qu’il faut quand même être réaliste: les mangas sont plus aisés à lire que les romans, mais je mets trois fois plus de temps (ô doux euphémisme ^^) à les lire en coréen qu’en français. Alors avec 6 mangas, je tiens un bon moment! Double économie!

En général, j’ai un manga attitré pour « étudier ». C’est à dire que je prends le temps de chercher les mots et la grammaire que je ne connais pas. Cela me prends du temps, mais c’est plus motivant que les méthodes d’apprentissage (je veux savoir pourquoi il y a des pingouins qui volent dans le ciel! ^^).

Et puis il y a le petit rituel du soir. Je prends un manga au hasard, suivant l’envie du moment, et je lis. Tout simplement. Si je ne connais pas un mot, j’essaye de le deviner avec le contexte. Si je n’y arrive pas, tant pis, je continue. Avec les images et les expressions des personnages, on ne peut pas vraiment passer à côté d’une information capitale, de toute façon. Cette lecture à juste pour but de m’entraîner à la lecture, de voir des mots nouveaux ou de fixer l’écriture de mots connus. Et c’est un moment que j’aime beaucoup. En fait, je l’aime de plus en plus, au rythme de mon apprentissage ^^

Alors maintenant que vous savez comment vous aérer l’esprit tout en continuant à travailler votre coréen, au boulot! ^^ Mais gardez bien votre livre de grammaire et votre dico sous le coude!

xoxo.

J.

Publicités